Palettes printemps breton

printemps-bretonAprès plusieurs articles un peu techniques, j’avais besoin de me reposer la tête. Vous aussi peut-être… 🙂

Pour ça, rien de tel que de créer des petites palettes étonnantes, c’est une vraie détente.

Eh bien pour cette nouvelle série, je vais certainement vous surprendre.

Car, dans l’imaginaire collectif, il y a une espèce de cliché qui veut que, quand on dit « printemps breton », tout de suite on va associer l’idée de la pluie, donc en termes de couleurs, ça va se traduire un peu de manière automatique par des gammes de gris, de bleus, de verts foncés…

Alors certes, on a fini par en avoir de la pluie au printemps, et heureusement !

Parce que cet hiver… du soleil tous les jours pendant des mois, en Bretagne, vous imaginez ? Non, c’est difficile à concevoir. C’était vraiment irréel ! Moi j’étais juste inquiète pour les nappes phréatiques, sinon c’était une merveille !

Mais le printemps en Bretagne, c’est aussi une explosion de verts crus, tout neufs, tout juste sortis des bourgeons, pas encore bronzés par la chlorophylle, associés aux roses, rouges, violets, pourpres, oranges des azalées et des rhododendrons…

Et quand la lumière est translucide, c’est proprement bouleversant !

Alors voilà, mes palettes aujourd’hui seront complètement à contre-courant du cliché « printemps breton » habituel, elles sont issues de photos prises dans le fabuleux parc du Château de Trévarez.

Un festival pour les yeux si on a la chance de pouvoir y aller au moment des pleines floraisons.

Bien sûr, les couleurs de ces palettes ne sont que « théoriques », car il leur manque la lumière pour que vous puissiez en percevoir tout l’éclat, mais je trouve pour ma part ces ensembles très rafraîchissants et annonciateurs des teintes estivales. Enjoy ! 🙂

#1

#2

#3

#4

#5

#6

#7

#8

#9

#10

#11

#12

#13

***

separator

(7 commentaires)

  1. Bonjour Alexandra,

    Ah la Bretagne !!

    Petit… J’y ai passé mes vacances pendant de nombreuses années.

    Je confirme, la Bretagne, c’est magnifique
    et l’odeur « iodée » de bord de mer n’a pas son pareil…

    Il faut être sur place pour s’en rendre compte.

    Côté « couleur », j’étais trop jeune pour m’en rendre compte…
    Il va falloir que j’y retourne, entre deux pluies :).

    Amicalement

    Thierry
    ThierryDubois Mon dernier article… La polyvalence au service de votre indépendance.My Profile

    1. Hello Thierry,

      oui, c’est un sentiment très fort qui lie les amoureux de la Bretagne à cette magnifique région. C’est vraiment un pays sans équivalent.

      Quant aux couleurs… attends un peu de voir celles qui jaillissent du sol des ardoisières ! Un de ces jours peut-être… je créerai des palettes sur ce thème. C’est un peu mon « jardin secret ». 😉

      Mais oui, viens donc faire un tour pour te rafraîchir (la mémoire) ! Tu sais, je préfère être dans une région où on voit l’eau tomber du ciel régulièrement… c’est rassurant. Le contraire est particulièrement flippant.

      A bientôt, amitiés,
      Alexandra

    1. Hello Jean-Louis,

      ah ça… les galettes et autres friandises au beurre salé, miam ! Faut juste savoir ne pas abuser sinon l’aiguille de la balance se met à chauffer très rapidement ! 😀

      Et c’est là qu’une certaine forme de végétarisme modéré peut prendre tout son sens… 😉

      Pour ce qui concerne les couleurs, eh bien oui, c’est pour moi une jubilation permanente quel que soit l’endroit ou l’objet. Les protestants des origines avaient bien perçu ce « danger » pour l’esprit en proscrivant toutes les couleurs vives et en préconisant les couleurs « modestes » : le noir, le gris, le marron… L’expression de la foi et les comportement devaient être aussi peu ostentatoires que possible… pas très joyeux quoi ! 🙁

      A très bientôt, amicalement,
      Alexandra

    1. Bonjour BestWeb et bienvenue,

      oui, les palettes bretonnes… à une lettre près on commence à saliver !

      Cordialement,
      Alexandra

  2. j’aime particulièrement vos teintes me rappelant la bruyère. ah ! les couleurs bretonnes de ma petite enfance, c’est aussi une palette infinie du bleu aux gris que j’aimais tant.
    pour dire, je cherche un hébergement afin de visiter Quimper en juin prochain et ses agences dans le but de changer de vie… une bonne idée, je crois !
    merci pour ce partage.
    Tine Mon dernier article… à l’ouestMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog utilise CommentLuv Premium qui vous autorise à associer des mots-clés à votre nom si vous avez effectué 3 commentaires approuvés. Utilisez votre vrai nom puis @ et vos mots-clés (maximum de 5).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.